Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Naissance: Jeanloup Sieff nait en 1933 de parents d'origine polonaise.

Décès: 20 septembre 2000 (66 ans) à Paris



Parcourt:

Il doit sa première parution en 1950 au magazine Photo-Revue.

Jeanloup Sieff photographie les plus grands modèles des années 1950 et 1960, tels Dorian Leigh en fin de carrière, Marie-Hélène Arnaud, Simone D'Aillencourt avec qui il travaille souvent, la « superbe » — d'après ses mots — Ivy Nicholson, Denise Sarrault dont elle dit qu'« il fut mon porte-bonheur » à la suite de la série d'images que Jeanloup Sieff réalise à Monte-Carlo avec elle pour le Jardin des Modes en avril 1960 ; par la suite, ils travailleront de nouveau ensemble plusieurs fois, toujours pour le Jardin des Modes, mais également pour Harper's Bazaar. Il travaille également avec la protégée de David Bailey, le modèle alors mondialement connu Jean Shrimpton pour le Vogue américain, Hiroko Matsumoto le mannequin vedette de la cabine de Cardin ou Nico avant que celle-ci ne soit connue. Il photographie aussi Jane Birkin, alors âgée de dix-neuf ans pour Harper's Bazaar.

Jeanloup Sieff entre à l'agence Magnum en 1958 et la quitte l'année suivante. Il obtient alors le prix Niépce pour un reportage sur le Borinage en Belgique. Au début des années 1960, il rejoint Frank Horvat à New York et partage avec lui un studio durant six mois. À même période, Jeanloup Sieff commence sa collaboration, sous la responsabilité de Beatrix Miller et Norman Parkinson ainsi que pour peu de temps David Hamilton comme directeur artistique, avec la magazine britannique Queen, suivi peu après par les photographes anglais Terence Donovan et Brian Duffy puis bien d'autres. Durant la même époque il travaille également avec les américains ; Sieff est sous contrat avec Ladies Home Journal, est publié dans le Harper's Bazaar à de nombreuses reprises. À partir de 1963, il collabore aussi régulièrement au British Vogue. D'autres magazines tels le Glamour anglo-saxon ou Nova publieront ses photos.

Il photographie nu le couturier Yves Saint Laurent pour une publicité en 1970 ; cette photo fait alors scandale. L'année suivante, il fait la couverture de Photon. En 1972, il est invité d'honneur des Rencontres d'Arles où a lieu la projection du film Jacques-Henri Lartigue et Jeanloup Sieff présentée par Michel Tournier.

 Source: Wikipédia

Site officiel: www.jeanloupsieff.com

 

Seul les membres peuvent poster un commentaire.